25/08/2015

JO et Championnats d’Europe !

JO.jpgL’Alleuroise Malaurie Tosin, suivant l’exemple de son papa, a débuté le basket il y a quelques années. «J’ai commencé à l’âge de 7 ans à Ans. J’aimais jouer pour m’amuser mais, je n’aimais pas les matches. C’était un calvaire pour moi! J’ai alors arrêté de jouer avant de recommencer au BC Alleur. Sur le terrain, maintenant, j’oublie tout.

 

C’est l’endroit où je me sens le mieux et où je me défoule.» Malgré ses débuts chaotiques, Malaurie a très vite évolué pour devenir une joueuse clé de son équipe avant d’intégrer l’élite liégeoise au sein du club des Liège Panthers. Cette progression lui a permis d’être repérée par les sélectionneurs provinciaux et régionaux.

 

Elle a maintenant gravi l’échelon le plus important, à son âge, celui d’avoir été retenue parmi les douze meilleures joueuses belges de sa génération. «Cette sélection me fait vraiment plaisir. Je vis de belles aventures et j’apprends énormément.» Cela lui a permis de participer aux EYOF (Jeux olympiques de la jeunesse) du 25 au 30 juillet à Tbilissi, capitale de la Géorgie.

 

Une expérience pour la moins incroyable et inoubliable tant sur le plan humain que sportif pour cette jeune Alleuroise revenue de cette compétition des étoiles plein les yeux. L’incroyable aventure sportive est loin d’être terminée. Actuellement, elle est au Portugal pour disputer les Championnats d’Europe des moins de 16 ans. Cela lui permettra sans doute d’atteindre un jour son rêve qui est d’évoluer à l’étranger.

18/08/2015

Congo RDC, de 1810 à nos jours : 200 ans d'histoire - Du 20 août au 31 octobre 2015

rdc.jpg

La République Démocratique du Congo comme vous ne l'avez jamais vue



Depuis 1855, cette histoire congolaise est étroitement liée à la Belgique. Elle reste pourtant largement méconnue et un des buts avoués de l'exposition est d'ailleurs d'apprendre à la  population belge, la culture et la vie quotidienne au Congo à travers un voyage original...
 
Partons donc à la découverte du Congo, des périodes passionnantes mais aussi douloureuses de son histoire depuis sa création jusqu'à nos jours à travers les photographies, costumes traditionnels, reconstitution d'une hutte, objets traditionnels et usuels, ...
 
Une exposition déjà accueillie à Bruxelles, Liège, ... qui passe par Ans avant d'aller à Lille et ailleurs.PAF : 8 € - 7 € (Etudiants - Seniors - Groupe de + de 15 pers.) - 4 € (Enfants - de 12 ans) - 2 € (groupe scolaire)