20/06/2016

Un vernissage au château de Waroux rehaussé par la présence de son Altesse Royale la Princesse Léa.

0.jpg

Parce que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais se marient avec Jean-Marie Dessard…  

10.jpgCe 2 juin, celui que l’on surnomme le magicien du sucre, celui qu’André Franquin, le père de Gaston Lagaffe appelait le virtuose du chocolat, en d’autres mots, l’artiste Jean-Marie Dessard, inaugurait au château de Waroux, son exposition intitulée Chocolat et Sucre d’Art.

Ce vernissage était notamment rehaussé par la présence de son Altesse Royale, la Princesse Léa qui fut accueillie par le Bourgmestre d’Ans, Stéphane Moreau ainsi que par le Premier Echevin, Thomas Cialone, en charge de la Culture. 


Cuisinier-chercheur, Jean-Marie Dessard est un Artiste gourmand, mais aussi un peintre et un sculpteur. La tête dans les étoiles et les pieds bien sur terre, son imagination créatrice associe l'art à la matière et donne à l'éphémère un goût et un parfum d'éternité ». Passionné jusqu’aux bouts des doigts, Jean-Marie Dessard ne s’est jamais donné de limite, si ce n’est celle de la beauté. Cuisinier de formation, l’artiste a débuté, il y a plus de 30 ans, en dessinant et en peignant des portraits de stars en chocolat. Passionné de cinéma et de show-business, il a ainsi réussi à joindre passion et profession, ce que peu de personnes arrivent à faire. Le résultat est là, un travail qui transpire l’amour du travail bien fait et le perfectionnisme. Les plus grandes stars belges et étrangères y sont passées; Jean-Paul Belmondo, Dustin Hoffman, Annie Cordy, Jean-1.jpgJacques Goldman, Michel Galabru, Bernard Blier. Au total plus de 60 vedettes sont tombées sous les pinceaux de l’artiste liégeois. En pratique, dans le cas présent, pas de feuille de papier, mais une plaque de sucre sur laquelle les pinceaux de l’Artiste créent des courbes, des nuances, des volumes pour faire apparaître des visages…


Comme l’explique Jean-Marie Dessart, au début, les premiers portraits ont été réalisés sur base de photos, ces portraits chocolatés ont ensuite été offerts aux vedettes, ce qui lui a permis d’entrer dans cet univers qui fait tant rêver le commun des mortels. 


4.jpgMais l’artiste ne s’est pas limité au sucre et au chocolat, c’est ainsi qu’il a développé son savoir-faire au crayon bleu, à la mine de plomb et à la sanguine, d’autres techniques particulièrement étonnantes. 
L’univers artistique de Jean-Marie Dessard sera accessible au château de Waroux jusqu’au 26 juin, du mardi au dimanche, de 14 h à 18h. Pour tous renseignements 04/247 72 14.