16/03/2016

11ème édition du concours des nouveaux talents de l’art lyrique

ch2016.jpgCréé il y a quelques années, le concours des nouveaux talents de l’art lyrique en est à sa 11ième édition. Organisé par la Commune d'Ans, le concours est placé sous la direction artistique de Mady URBAIN, il a pour objectif de contribuer à l'éclosion de nouveaux talents lyriques et propose des épreuves de qualité, riches en découvertes de nouvelles voix.

« C’est souvent le premier concours auquel se risquent les jeunes artistes », précise Thomas CIALONE, Premier Echevin en charge de la Culture.

Ces 11, 12 et 13 mars, 18 candidats, âgés de 20 à 27 ans et issus de Belgique, France Luxembourg mais aussi du Japon, ont eu l'occasion de se produire devant un jury professionnel, placé sous la direction de Robert Alfonsi, et d’un public très connaisseur.

Après les éliminatoires de vendredi, la grande finale mettait 12 finalistes en lice dont 5 seront lauréats. Le baryton kamil Ben Hsain Lachiri obtient le premier prix de la fédération Wallonie-Bruxelles, la Soprano Virginie Léonard, se classe deuxième avec le prix de la Province, la Mezzo Caroline De Mahieu obtient le prix de la CILE, le prix de la Vocation et de la Fédération Musicale de la Province de Liège va à Camille Hubert et Gianna Canete Gallo obtient le prix du Public. Le dimanche 13 mars, une Master class, financée grâce à l’apport de la fondation Euritalia, était organisée par les lauréats sous la houlette d’Elizabeth Vidal, artiste lyrique internationale

Le Concours des Nouveaux Talents de l’Art Lyrique est organisé par la Commune d’Ans, avec le soutien du Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Province de Liège,
de l'Opéra Royal de Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Fédération Musicale de la Province de Liège, de la CILE et de la Fondation Euritalia.

09/09/2015

Vernissage de l’exposition Congo ce 5 septembre…

1.jpg

Un voyage à travers une histoire commune.

Près de 200 personnes ont assisté samedi soir, au vernissage de l’exposition Congo RDC, 200 ans d’histoire qui se tient au château de Waroux jusqu’au 31 octobre prochain.

Stéphane Moreau, le Bourgmestre d’Ans, ainsi que Thomas Cialone, le Premier Echevin en charge de la Culture ont lors de leur discour respectif, évoqué l’histoire commune de notre pays avec le Congo, ainsi que les liens étroits qui se sont noués avec la population.

Monsieur Vuvu, le responsable de l’asbl « Culture et Vivres », qui organise l’exposition, a expliqué dans les grandes lignes, l’histoire du Congo et de la Belgique. Parmi les personnes présentes, soulignons notamment la présence de Monsieur Bonga Bonga, qui fut un des premiers joueurs de foot à être engagé au Standard de Liège vers 1964.

Cette visite parsemée d’anecdotes fut un vrai voyage à travers l’Afrique noire. Pour information, l’asbl « Culture et Vivres » poursuit l’objectif d’améliorer les conditions de scolarité au Congo. Pour tous renseignements : 04 371 98 38.

31/08/2015

Théâtre au château de Waroux

tcw.jpgLe jeudi 27 août, le comédien Jean-Benoît Hologne…

Nous invitait à revisiter Les Lettres de mon moulin, un spectacle familial, sous le soleil provençal cher à Alphonse Daudet et qui se déroulait fort heureusement à l’intérieur du château car la pluie était l’invitée inopportune de la soirée.

Cela n’a pas empêché le public venu en nombre d’applaudir ce spectacle de qualité proposé par L’Echevinat de la culture dans le cadre des Estivales de Waroux et placé sous l’égide du premier Echevin Thomas Cialone.